AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Scénario #1 : Savoir, c'est pouvoir!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shine Tokugawa
LB #43 || "Dark Panther"


College : Teikoku Gakuen (3ème équipe).
Years Pro : 2nd.

Arbre des Compétences
Niveau:
3/21  (3/21)
Expérience:
4/100  (4/100)

MessageSujet: [Scénario #1 : Savoir, c'est pouvoir!]   Dim 25 Juil - 18:16

SCENARIO #1

SHUUHEI



Je pense donc je suis...





En ce jour de beau temps, beau temps dévoilant un ciel azur dénué de moutons blancs communément appelés nuages, je laissais mes pas pressés me guider vers le chemin du savoir. Car le savoir est le pouvoir. Et ce pouvoir, je comptais bien me l’approprier, et en faire mon arme. Laquelle? Et bien...je ne puis vous la dévoiler aussi facilement.

Emmitouflée, bien au chaud dans un pull noir, malgré la douce chaleur ambiante, vêtue entièrement de cette même couleur sombre, qui sublimement, faisait ressortir la pâleur de ma peau, je marchais droit devant moi, tel un automate ayant prit une allure humaine, une démarche féline.Un sac au bras, une cigarette en bouche, je connaissais mon chemin. Je savais où j’allais. D’un côté je m’en réjouissais, de l’autre, cela m’exaspérais.

Shuuhei, meilleure Université, la plus calée en médecine du Japon. Un lieu regroupant à lui seul, les cerveaux les plus frétillants des 4 îles. Des grosses têtes à lunettes, des matheux, des scientifiques, des argh! Tout ce que je n’aimais pas! Qu’il étais regrettable vraiment, que plus d’un quart de ma famille fasse partie d’un corps médical quel qu’il soit. Docteurs, infirmières, chirurgiens, dentistes chercheurs, ou autres. Tous reconnus, tous plus riches les uns que les autres. Tous désirant qu’a mon tour j’entre dans leurs «groupe». Horreur.

Une demi-heure était passée depuis que j’avais quitté mon appartement chic, placé pas loin de ladite Université. Pas cher «si on a les moyens» , bien situé, ventilé, je n’avais pas tarder pour mettre le grappin dessus. A une heure de marche de l’établissement, cela me permettrais de garder la forme, car comme on dit, «un esprit sain dans un corps sain». Et pour ça, le sport était vraiment important. Plus important, il n’y avait sûrement pas.

Gamine, je détestais ces séances interminables de gym, de natation, d’athlétisme, d’arts martiaux, et autres. De vrais tortures autant physiques que morales, les profs n’étant pas des enfants de choeur. Mais désormais, je me rendais bien compte de l’utilité qu’avais eu cette époque maudite, et je saluais presque respectueusement mes bourreaux à chaque début de cours. Oui, oui, seuls les idiots ne changeaient pas d'avis.

Arrivée devant l’immense édifice aux allures futuristes, je m’arrêtais un instant pour détailler de mon oeil violet délavé la structure gigantesque. Blanc, est la première chose qui me traversa l’esprit. Agréable, la deuxième. Et familier. Qu' il était bon d'y retourner.

M’avançant doucement, je vis qu’il était encore tôt, les grilles de l’établissement n’étant pas ouvertes. Et pourtant une petite foule de nouveaux étudiants s’amassait déjà à cet endroit. Probablement en attente du couperet net qui tomberait sur leurs têtes une fois qu’il auraient admiré avec espérance le tableau d’affichage détenant la sentence finale de chacun. Suis-je prit ou pas? La grande question...qui de mon côté ne me concernait plus, faisant partie des gens arrivés l'an dernier. Aussi, c'est calme et détendue, que je cherchais un endroit où me poser, loin de tout ces babillages.

Finalement, c’est adossée à une barrière métallique, mon sac à mes pieds, finissant ma cigarette, que je me retrouvais moi, Shine la richarde. Pas très classe, ni confortable, mais cela irait pour le moment. Ainsi, n’ayant plus rien à faire, si ce n’était attendre, je laissais mon regard vagabonder du ciel à la terre, du sublime bâtiment de Shuuhei, aux élèves y prenant racine. Mais parmi tout cela, rien de bien intéressant hélas...

_________________


Dernière édition par Shine Tokugawa le Sam 31 Juil - 14:47, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ichirô Takami
QB #3 || "Shuffle."


College : Ohjo (White Knights).
Years Pro : 2nd.

Arbre des Compétences
Niveau:
4/21  (4/21)
Expérience:
70/100  (70/100)

MessageSujet: Re: [Scénario #1 : Savoir, c'est pouvoir!]   Mar 27 Juil - 19:58

L’inquiétude. Ce fut le premier mot qui me vint à l’esprit lorsque je vis les visages de tout ceux, qui comme moi, attendais devant le portail de l’université de Shuuhei. Cette inquiétude, tel un compagnon d’infortune accompagnant chacun de mes pairs, à l’orée de cette nouvelle année, avait pour la première fois, un goût de déjà vu. Toute cette masse de personne, rassemblées aux portes de l’université, toute cette masse, regroupant les esprits les plus brillants de notre génération. Des « têtes » nées pour être remplies et promise à un avenir composé d’étude, de travail et probablement à une situation plus qu’avantageuse.

Les bâtiments, flamboyaient sous un ciel azur. Une jeune femme passa devant moi, marchant machinalement, tel un automate. Sa démarche féline était gracieuse. Habillé, d’un ensemble noir, elle semblait ne pas m’avoir aperçut. Le coté sombre de sa tenue faisait ressortir la pâleur de sa peau. Je ne sus pourquoi, mais cette jeune femme était différente des autres étudiant massé en nombre devant l’université. Elle paraissait animée d’une volonté que je ne sus décrire. Je mis peu de tems pour l’oublier, car un autre détail attira mon attention. Les portes de l’école venaient de s’ouvrir.

La foule d’étudiant se précipitait désormais vers le tableau d’affichage désormais accessible. La cour située à l’entrée du bâtiment fut envahi par une marrée de jeune gens tous plus excité les uns que les autres. Gardant la tête froide, ce fut sans surprise que je pus voir mon admissibilité. Remontant mon sac sur mon épaule, je me dirigeais vers le bâtiment ou pendant une année, je serais enfermé. Enfermé pendant les heures de cours, enfermé mais en même temps soulagé. Soulagé, car tout se passerais comme prévu. Je réussirais les examens de fin d’année, après avoir mené une existence studieuse au sein de cette université. Soulagé, car au moment du son salvateur, viendrais le moment tant attendu. Le moment où je pourrais m’adonner à ma vraie passion. Le football.

Arborant un sourire en coin, je remontais à l’aide de mon index, mes lunettes. Elles retombaient légèrement à chaque fois que j’exécutais ce mouvement, mais je ne pouvais m’en empêcher. C’est heureux et soulagé, que je partis en direction de mon bâtiment principal.

Ce fut à ce moment, que mon sourire retomba. Du coin de l’œil, j’entraperçus cette fille. Elle semblait attirer mon attention à chaque fois que je l’apercevais. Je ne savais pourquoi, mais elle semblait spécial. Habituellement doué dans ce domaine, je n’arrivais pas à cerner sa personnalité, ses intentions. Elle ne ressemblait en aucun point, aux jeunes « gosses de riches », aux « grosses têtes » et autres « rats de bibliothèques » présent dans cette université. Je me devais d’aller à sa rencontre afin de la connaitre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shine Tokugawa
LB #43 || "Dark Panther"


College : Teikoku Gakuen (3ème équipe).
Years Pro : 2nd.

Arbre des Compétences
Niveau:
3/21  (3/21)
Expérience:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: [Scénario #1 : Savoir, c'est pouvoir!]   Mer 28 Juil - 23:30


...Une asociale soignée

    Une fois de plus, fermant les yeux, esquissant un air las, je soupirais lourdement. La sonnerie de l’établissement avait retentit, sonnant le glas de ma petite rêverie. Il était temps de revenir sur terre et d’arpenter le court chemin qui me séparait du grand hall de établissement.

    Le ciel, tout aussi ennuyeux que la terre, m’avait laissé une pause dans les flux de pensées qui traversait ma conscience, mais il était désormais temps d’appuyer sur play et de reprendre le déroulement de cette suite continue d’idées et de paroles muettes.
]Pourtant dieux savait que je n’avais guère envie de bouger. Une flemmardise peu commune m’habitais en cet instant. Et alors que comme tout le commun des mortels présent ici, j’aurais du me ruer vers l’intérieur, je restait là, appuyée sur mon coin de barrière, à soupirer, et à réfléchir sur un décision relevant de la simplicité. J’y allais tout de suite, ou j’attendais encore un peu? Oui oui je vous assure, j’arrive à me poser ce genre de question parfois. Et c’est dans ces moments qu’il est sûrement moins intéressant de me croiser.

Étant en discussion avec deux partie de moi même, l’une, j’ai nommé la flemmarde, vous l’aurez comprit me supplier de rester à ma place en profitant du beau temps, l’autre, l’énergique version de Shine, m’exhortais à me bouger le c*l. Quelle dilemme. Un de ceux que je déteste.

Soupirs. Une fois de plus. Doucement, je me laissais glisser sur la barrière jusqu’à me retrouver assise. Les genoux rencontrant contre ma poitrine, le bout de mes converse «gothique» touchant mon sac, je croisais mes bras et les posais sur mes rotules, ma tête par dessus. Soupirs. J’avais décidément pas envie de me bouger. L’option «rester là sans rien faire» me semblait bien plus agréable. La deuxième étant toutefois plus raisonnable. Mais je n’ai jamais été personne à écouter sa raison continuellement. Alors c’est prostrée ainsi au sol, n’importe qui pouvant me prendre pour une petite asociale toute tristounette que je restais là, à regarder les individus divers et variés allant et venant devant mes yeux désintéressé.

Jusqu’à ce que quelque chose, une personne sûrement, vienne me faire de l’ombre de toute sa hauteur. Le soleil désormais ne choquant plus mes pauvre yeux déjà très sensibles, je me risquais à relever la tête pour entrevoir une grande perche, munie d’un paire de lunettes, et de teinte capillaire noir comme tout bon Japonais qui se respecte. En quelques seconde j’avais déjà placé un nom sur cette individus. Takami Ichiro. Le grand stratège, le future chirurgiens, la grande asperge me servant de capitaine dans le club où je m’était inscrite l’année dernière. Pas de bon coeur je vous l’assure, mon enfoi** de cousin m’y ayant contrainte sous la menaces d’un paquet d’emmerdes, mais bon au fur et à mesure je m’y étais habitué, jusqu’a devenir presque cordiale avec lui. Tenez regardez.

- Oye Ichiro! Bouge toi un peu là, tu me fais de l’ombre et tu me bouffe mon espace vital, ‘spèce de grande perche dégingandée!.

Avais-je bien dit presque?


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Scénario #1 : Savoir, c'est pouvoir!]   Dim 1 Aoû - 13:48

" Zzziipp... " * Bruit de fermeture éclair *

La tête levée, Matsu venait de refermer la veste en cuir qu'il avait décidé de porter à ce jour. Détachant les boutons au bout des manches pour libérer les poignets. Levant une jambe, il laça et mit en place ses rangers. les sangles de ces dernières étaient libre de bouger, claquant légèrement à chaque mouvement du jeune homme. Matsu perdit du temps à se préparer dans la glace. Oui, il était quelqu'un de très maniaque à propos de sa personne. Il lui arrivait de perdre du temps à regarder son reflet. Oui, il était orgueilleux si ce n'était pas pire encore, et alors ? Il fixa ses gants en cuir, laissant le tissu grincer quand il enfila ses doigts à leur emplacement. Le tout dernier geste qu'il eut, était pour son serre tête sombre qu'il posait à hauteur de ses cheveux, séparant comme à son habitude ces derniers pour lui donner sa coiffure habituelle. Finit et prêt pour l'université ? Du tout. Il finit en dernier lieu par maquiller ses yeux. Oui, il n'avait jamais rompu avec cet ancien rituel des Sphinx et il avait juste abandonné le violet pour du noir. Cette couleur sombre couplé aux habits rouges faisait ressortir ses yeux d'un bleu proche de la glace. Enfin prêt ? Oui, finalement il saisit son sac à dos, son casque aux coussinets assez larges pour couvrir ses oreilles. Mettant le son à fond avant de claquer la porte de son appartement et, comme un signal, la musique hurla quand le cliquetis de la porte se fit entendre. Dark Electro à fond, la journée ne faisait que commencer.

Une petite marche d'une trentaine, juste ce qu'il fallait pour réveiller son appétit du sport, arrachant le papier d'un barre céréale sur vitaminé, il la jeta dans une poubelle en passant à hauteur de l'une d'elle. Les yeux fixés vers l'horizon, il semblait ailleurs mais ses pieds savaient où l'amener. N'offrant aucun regard aux personnes qui croisés sa route, il semblait réellement ailleurs. Dans ses pensées ? Pas vraiment, bien sur qu'il réfléchissait mais une fois la musique actionnait. Matsu entrait en transe, il ne voyait plus personne, s'était d'ailleurs son meilleur moyen de concentration pour les près match.

A force de marcher, ses pas le menèrent au pieds de l'université... Shuuhei, étrange de voir un ancien élève des Taiyo en ce lieu. Et pour lui aussi cela faisait étrange. Effectivement, il avait réussi à répondre aux test scolaires sans y répondre constamment Pyramide, triangle et toute autre chose de cette forme. Qui aurait pu croire qu'un élève des sphinx pouvait entrer ici ? Quand on voyait leur los, s'il proposait la moyenne niveau QI de l'établissement, 75% n'allait même pas découvrir l'université et le reste ne devait pas connaître le mot. Matsu regardait la structure au-dessus du mur pour finalement se présenter à la grille qui ne semblait pas encore ouverte. Sortant son mp3 de sa poche, il jeta un coup d'oeil sur l'horaire. Le pharaon se stoppa devant l'ouverture. Levant les yeux vers le sommet de la bâtisse tout en arrachant de ses oreilles son casque, ce dernier, bien que plus porté, faisait profiter à tout ceux qui encerclés le jeune homme de sa musique. Matsu saisit une de ses mèches brunes, jouant légèrement avec avant de siffler devant la taille. Un sourire amusé naquit sur son visage alors qu'il scruta les êtres qui l'entouraient sans réellement se stopper sur certains. Il y avait de tout et de rien... Surtout de rien d'après lui. Il fit donc quelques pas en arrière, reculant du flot pour se retrouver à l'extérieur, seul, jouant toujours sa mèche de cheveux alors qu'il penchait la tête d'un côté pour profiter de sa musique.
Revenir en haut Aller en bas
Ichirô Takami
QB #3 || "Shuffle."


College : Ohjo (White Knights).
Years Pro : 2nd.

Arbre des Compétences
Niveau:
4/21  (4/21)
Expérience:
70/100  (70/100)

MessageSujet: Re: [Scénario #1 : Savoir, c'est pouvoir!]   Lun 2 Aoû - 16:27

- Oye Ichiro! Bouge toi un peu là, tu me fais de l’ombre et tu me bouffe mon espace vital, ‘spèce de grande perche dégingandée!

Cette voix, je l’avais déjà entendu quelque part. Elle ne m’était pas inconnue. La tête baissée, pour ne pas être éblouis par les rayons du soleil, mes lunettes tombantes, j’émis un léger sourire en coin. Cette attitude, cette voix, cette jeune femme. Il ne pouvait s’agir que de Shine.

Shine, l’étudiante rebelle, tout semblais la séparer de l’univers de Shuuhei. Le look, la façon de pensée, la « dégaine », elle ne ressemblait en aucun point aux étudiants que l’on pouvait apercevoir au détour d’un couloir de cette université. Cependant, il s’agissait, à mon sens, d’une joueuse de football talentueuse doublée d'une femme à la tête bien remplie. Ses yeux clairs contrastaient avec le sombre de sa tenue. Sa chevelure noire métait en valeure la paleure de sa peau. Ce qui ne la rendais pas spécialement hideuse. ça lui allait même plutôt bien.

Je la dévisageais tout en remontant une nouvelle fois mes lunettes. Ce geste effectué machinalement, était souvent accompagné d’un raisonnement. Je m’attardais sur un point qu’il me restait à éclaircir. En quoi Shine, m’avait paru différente ? Elle ressemblait en tout point à la jeune et belle femme, avec qui je me suis battu sur le terrain lors du dernier championnat universitaire. Pour la première fois depuis longtemps, une interrogation dont je ne connaissais la réponse me fit face. Je restais interloqué devant ce problème, ou plutôt, devant mon interlocutrice.


Il semblerait que tu n’es pas changé tant que ça out compte fait.. Espérons que ça n’affectera pas nos plans de jeu lors des prochains matchs. Sur ce, je vais en cours. On se voit à l'entrainement, ne sois pas en retard, il faut montrer l'exemple pour les nouveau.

Je me sentais ridicule. J’avais perdue mes moyens face à mon interlocutrice. J'avais répondu rapidement, mécaniquement, sur un sujet n'ayant aucun rapport. j'avais trouvé un echapatoire, et c’est donc, comme tout bon capitaine qui ce dois, que je tournais le dos à Shine, tête légèrement incliné vers le bas, sac sur le dos. Je me devais de cacher ma surprise et mon désarrois. Je rejoignis donc ma salle de cours en marchant tranquillement, sans tenir compte des personnes qui me hélaient au passage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shine Tokugawa
LB #43 || "Dark Panther"


College : Teikoku Gakuen (3ème équipe).
Years Pro : 2nd.

Arbre des Compétences
Niveau:
3/21  (3/21)
Expérience:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: [Scénario #1 : Savoir, c'est pouvoir!]   Jeu 5 Aoû - 17:01



En quoi ais-je changé?...



Le grand brun placé devant moi, me faisant de l’ombre, sembla me dévisager un instant. Avais-je un bouton sur le nez? Une bête dans les cheveux? Quelque chose d’anormal? Apparemment non. Il me regardais juste, remontant ses lunettes dans un geste que je savais automatique. Takami Ichiro. Au début de ma première année ici, je le considérais comme un looser. Lui ainsi que toute l’équipe. Pour moi, ils n’était que des intellos qui tentait de percer dans un monde qui n’était pas le leur. Je les trouvait un peu pitoyable. Et au final, je me retrouvais à jouer avec eux. Dieu que la vie réservait de drôles de surprises.

-Il semblerait que tu n’es pas changé tant que ça tout compte fait.. Espérons que ça n’affectera pas nos plans de jeu lors des prochains matchs. Sur ce, je vais en cours. On se voit à l’entraînement, ne sois pas en retard, il faut montrer l'exemple pour les nouveau.

Haussant un sourcil dubitatif face à ces mots, un son dédaigneux s’échappant de mes lèvres, je posais une main sous mon menton, une moue boudeuse posée sur mon visage pâle.

Mais pour qui se prenait-il à me donner des ordres comme ça. Bien sur que non que j’avais pas changer! J’allais pas lui faire ce plaisir! Il n’était capitaine que durant les entraînements que je sache, pas durant les cours ou à tout instant comme ça. J’avais pas besoin d’une nounou à mes basques à tout instants de la journée bon sang! Et si il ne le comprenait pas, j’allais l’envoyer balader sans retenue.

Car qu’est ce que j’en avais à faire des nouveaux? Je n’étais pas là pour montrer l’exemple. Tout ce qui m’intéressais était de montrer ma supériorité. De ce côté là, je n’avais il avait bien raison, je n’avais changer, mis à part que j’évitais les commentaires désobligeant aux autres membre du club, me concentrant sur l’adversaire. Argh, et pis comme si il ne savait pas que lorsqu’il s’agissait des matchs j’étais toujours prête à obéir. Mais qu’est ce qu’il lui prenait aujourd’hui? Il ne semblait pas dans son état normal le bougre.

Le regardant partir, je me retint de lui faire un signe des plus injurieux. Cela n’aurait servit qu’ attirer l’attention sur moi. Et j’en avais pas très envie en ce moment, préférant rester dans l’ombre, attendant que la dernière sonnerie ne retentisse, appelant les derniers retardataire à entrer en cours. Celle-ci d’ailleurs ne tarda pas à se faire entendre. Soupirant lourdement, je me relevais péniblement, et époussetais mon jean noir des quelques poussières dont il était chargé. Le sac au bras, refaisant d’un geste de la main ma coiffure légèrement dérangée, je prit en traînant des pieds le chemin menant au portail de Shuuhei. Je serais en retard aujourd’hui...mais rien de bien grave vu que je devrais d’abord subir le discours du Big Boss gérant le campus et ensuite prendre un verre dans son bureau accompagné d’une discussion vide...Voilà ce qui s’appelait avoir un père riche possédant des entrées un peu partout. Soupirs.

M’avançant le plus lentement possible vers ce que je considérais comme mon échafaud, mon ouïe fine capta ce qui ressemblais à de la musique. Enfin, musique c’était beaucoup dire, j’avais vu mieux. Aussi tournant la tête avec une précision inégalable vers la source du bruit, je vis placé à une dizaine de mètre de moi , un jeune homme. Brun, grand, avec un léger air efféminé, jouant avec une des ses longues mèches de cheveux, il semblait totalement perdu dans sa musique, son casque lui recouvrant l’intégralité des oreilles. Je regardait alors autour de moi. Plus personne. Pourtant je n’avais aucun doute sur le fait que ce gars soit de Shuuhei...sinon qu’est-ce qu’il ferait là.


J’aurais pu passer mon chemin en me disant «Tss tant pis pour lui, il va rater sa rentrée» mais j’étais presque d’humeur charitable ce matin, malgré la bizarrerie de Takami, et la froideur de mon caractère. Réduisant donc les mètres qui nous séparait à presque rien, je me plaçais devant lui et ôtais ses écouteurs de leur emplacement initial.

«Hey gamin c’est l’heure d’aller en cours»

J'ignorait si il était plus âgé que moi, ou le contraire, mais ça n'avait pas d'importance de toute façon. Pas vrai? Avec un regard disant «Les jeunes de nos jours» je lui tournais le dos, et reprenait ma route. Libre à lui de rester dehors ou d’entrer, mais à partir de là, je m’en foutais royalement.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Scénario #1 : Savoir, c'est pouvoir!]   Dim 8 Aoû - 7:23

Un glissement, un frottement de la mousse contre une partie de son corps, un manque, une légère baisse du son, une raison à cela ? Oui, et cette raison était simple, on s'offrait le droit d'approcher, pire, de toucher son équipement et par la même occasion sa petite personne. Les yeux se fermèrent à demi, le temps de réaction du running back ? Le temps des paroles de l'intruse mal fagotée, d'un revers de la main sec, il chassa les doigts inquisiteurs qui se permettaient de phagocyter son espace vitale, légère claque sur les intrus alors que le casque glissait lentement sur la tignasse brune de l'androgyne, la dark électro continuant à s'évacuer des écouteurs à présent coincé par les épaules. Avait-elle eu une invitation à faire ceci ? Nullement, il ne la connaissait ni d'adam ni d'eve et au vue son interlocutrice et son ton " je prends les gens de haut ", a n'en pas douté que s'il l'avait déjà croisé, il avait surement du l'occulter. Des petits bouchons comme elle avec un tel gabarit, il en avait déjà rencontré des cent et des mille et il n'allait pas commencé à retenir le nom des minettes aux allure " je me la joue ". Surtout qu'hormis sa manière de parler... Elle semblait inoffensive. Et quand bien même il l'aurait rencontré sur un terrain, comme vous voulez que Togashi retienne la totalité des noms et des visages d'une équipe adverse. Il avait déjà du mal avec des élèves de son ancienne alors des étrangers que l'on croise trois fois dans l'année pour gagner ou perdre un match... Et franchement, même s'il savait qui elle était... Matsu ne lui ferait pas le plaisir de l'appeler par son prénom ou son nom.
Certes, le premier contact entre Shine et Togashi ne laissait présager rien de bon, mais il ne supportait pas ce genre de familiarité, surtout pas venant d'une personne extérieure à son entourage et elle n'allait pas déroger à la règle sous prétexte qu'elle allait être dans la même université que lui.

" J'attendais que les gens comme toi aillent bien en classe pour fermer la marche... "

Le ton était donc donné entre eux, premier contact, première amabilité, ils ne pouvaient sortir de leur rencontre que du mauvais... Ou du bon, la suite des événements allaient le dire. D'un pas assuré, il se mit de profil alors que la grille se fermait derrière lui. Maintenant, cela était fait. Matsu, le pharaon noir, venait de quitter les Taiyo pour aller plus haut, marcher vers les cieux avec cette nouvelle équipe qui se voulait la plus tactique du Japon avec les plus gros cerveaux du pays. Ce qu'il pouvait se sentir mal à l'aise ici. Il était loin de la plage, du soleil, des planches de surfs et de l'attitude décontractée et pharonienne des étudiants de son ancien lycée. Il pénétra au sein de l'université, faisait fit des demandes d'inscription à tel ou tel club, association ou n'importe quoi d'autre encore. Il avait déjà où il allait s'inscrire... D'ailleurs, il était déjà près inscrit quand il était venu solliciter Shuuhei pour ses études. Direction le planning des cours, savoir où, avec qui et quand il allait devoir bûcher sur ses futurs examens.
Revenir en haut Aller en bas
Shine Tokugawa
LB #43 || "Dark Panther"


College : Teikoku Gakuen (3ème équipe).
Years Pro : 2nd.

Arbre des Compétences
Niveau:
3/21  (3/21)
Expérience:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: [Scénario #1 : Savoir, c'est pouvoir!]   Mar 10 Aoû - 16:44



"Oeil pour Oeil, Dents pour Dents"






" J'attendais que les gens comme toi aillent bien en classe pour fermer la marche..."

Cette phrase claqua froidement dans l’air, telle un coup de fouet. Emplie d’une indéniable animosité . Cette réponse n’était, ni craintive, ni amicale. Plutôt sèche et provocante. Ce gamin avait de la répartie, et il ne semblait guère m’apprécier.Comme si l’on pouvait connaître quelqu’un du premier coup d’oeil. Il m’apparaissais en ce moment, qu’entre le grand brun et moi, les échanges à venir ne serait pas des plus calmes. Vu son geste de la main et le regard qui me lança, c’était presque certain.

Aussi le laissais-je aller, un bruit dédaigneux, à la limite du mépris s’échappant de mes lèvres. Savait-il seulement à qui il s'adressait l'insolent? Je pourrais faire de sa vie un enfer! Savait-il seulement ou il devait aller cet imbécile? Je le voyait s’avancer royalement dans les allées du campus, comme s’il connaissait son chemin. Peut-être qu’il le connaissait, mais était-il au courant que le proviseur était dans ses heures de gloire et qu’un discours de la plus hautes importance était programmé pour commencer dans les 5 minutes à venir. Non sûrement pas, vu qu’il se dirigeait maintenant, faisant fit - comme moi à mon arrivée ici - des demandes d’inscription dans les club de l’université, vers les différents plannings affiché dans le hall principal. Je le suivais alors, bien décidé à rendre ce qui m’avait été donné. Une réponse bien saignante que je mijotais en ce moment même dans mon cerveau de génie. Oeil pour Oeil, Dent pour Dent, comme dirais mon maître d’Arts Martiaux. Un chic type.

Un arrêt, il venait de s’arrêter devant l’un des tableaux et observais consciencieusement ce qui y était inscrit. Ne se rendait-il pas compte que tout le monde près la direction de l’Amphithéâtre, était-il perdu dans sa musique à ce points? Dans tout les cas, il avait vite intérêt à se réveiller. Surtout que ce discours concernait plus les nouveaux que les anciens.

Souriant, un sourire digne du chat du Cheschire, je posais lourdement ma main sur son épaule, décollait une fois de plus son écouteur de son oreille, et lui dit en un murmure perfide.

-Et moi je ne m’attendais pas à ce qu’un petit nouveau comme toi sache où se rendre pour sa rentrée. T’es pas dans le bon sens petit.

Et sur ce, je lui tapotait le dos et m’en allais rejoindre ce cher Takami, sûrement déjà entré de son côté, après un petit geste de la main et un rictus moqueur sur les lèvres.

-Non mais j’vous jure.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ichirô Takami
QB #3 || "Shuffle."


College : Ohjo (White Knights).
Years Pro : 2nd.

Arbre des Compétences
Niveau:
4/21  (4/21)
Expérience:
70/100  (70/100)

MessageSujet: Re: [Scénario #1 : Savoir, c'est pouvoir!]   Jeu 12 Aoû - 17:17

Oppressante. C’était ce qui caractérisait le mieux à mon goût, cette foule massé dans cet amphithéâtre. Cette masse d’étudiants bruyante se tue lorsque le directeur fit son entrée. Imposant, droit, fier. Cet homme aux allures de businessman de par sa tenue vestimentaire, réprimait le désordre et le brouhaha propre à certaines universités du Japon. Il avait su imposer sa griffe sur le règlement intérieur de l’établissement et depuis ce jour, Shuuhei était devenu une école « modèle ». Cet homme, austère à première vu, était cependant généreux, et pronait les valeures naturelles telles que les droits de l'homme et tout ce fatra. Cependant, il n'étais pas homme à se laisser faire et possédais une volonté de fer. C'est cette volonté qui lui permis de prendre en main convenablement et surrement cette université.

L’homme commença son discours. D’un ton monotone et solennel, il captivait la foule massé à quelques mètres de lui. Son attitude lui procurait une aisance naturelle. Personne n’osait l’interrompre. Cependant, une ombre vint se glisser à mes cotés. Agile, elle se mouvait entre les jeunes gens présents autour de moi pour venir me rejoindre. Je ne pris pas le temps de tourner la tête vers elle. J’étais certain que la personne m’ayant rejoint n’étais autre que la rebelle, Shine.

Le directeur finis son discours. L’ensemble des personnes présentes en ce lieu dédié habituellement aux conférences et devoirs surveillés, quittèrent l’amphithéâtre et se dirigèrent pour la plupart vers le hall d’entrée, lieux ou se tenaient les habituelles inscriptions dans les différents clubs. Comme je pouvais m’en douter, Shine ne se précipitait pas pour se rendre aux inscriptions concernant notre club de foot américain. Tout en remontant mes lunettes à l’aide de mon index, je baissais la tête, et arborant un sourire en coin je lui glissais quelques mots au creux de l’oreille.


Tu n’as pas l’air bien pressé d’aller rejoindre nos futur coéquipiers, enfin nos futurs coéquipiers, si t’en soit peu que tu daigne nous rejoindre à l’entrainement.

Il semblait, à ce moment du moins, que j’appréciais Shine. Il est vrais que dans le cas contraire, je n’aurais pas vraiment tenu compte de sa non inscription et inversement. Toujours en arborant ce petit sourir en coin, je partis rejoindre les étudiants regroupés dans le hall, devant le panneau d’affichage. Il était de mon devoir d’accueillir nos nouvelles recrues pour ce début d’année. L’année commençait véritablement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shine Tokugawa
LB #43 || "Dark Panther"


College : Teikoku Gakuen (3ème équipe).
Years Pro : 2nd.

Arbre des Compétences
Niveau:
3/21  (3/21)
Expérience:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: [Scénario #1 : Savoir, c'est pouvoir!]   Sam 11 Sep - 15:44



"Vive la rentrée"







Ah les nouveaux! Toujours à s’imaginer qu’ils pouvaient se débrouiller seuls comme des grands. Arrogants, fiers d’avoir réussit leurs examens, et donc d’avoir obtenu une place en ces lieux de savoir, ils pensaient probablement n’avoir besoin d’aucune aide extérieur. Sûrement se disaient-il assez grand pour se prendre en main. Mais malheureusement, ce n’était pas le cas. L’on ne pouvait jamais tout savoir surtout lorsque l’on débarquait en de nouveaux lieux. Nouvel univers, nouvelles règles, nouveaux chemins, nouvelles allées, nouvelle organisation. Tout était différent des niveaux scolaires antérieurs. Toutefois j’avais beau parler, et faire la donneuse de leçons, mais même moi, prétentieuse et orgueilleuse comme je l’étais, et le suis toujours, n’avais jugé utile de chercher assistance. Futilité que tout cela avais-je pensé, à l’époque.

Laissant derrière moi, ce petit impertinent ainsi que les murs platine de l’accueil, rayant d’un coup sec son existence de mes pensées, je me dirigeais à grands pas souples vers un amphi qui soudainement me semblait bien loin. Mes talons claquant sur le carrelage immaculé du bâtiment à l'architecture moderne, mon regard resta bloqué dans une seule direction, droit devant moi. Sur ma route, je croisais du monde, du monde, et encore du monde. Quelques fois, mon nom s’élançait dans les air, signe qu’une tierce personne m’interpellais, mais je n’y prêtais aucune attention, suivant la route et la destination que je m’étais donnée. Faire les choses étapes par étapes, comme je me tuais à le répéter inlassablement à ces esprits borné voulant tout maîtriser simultanément . Je ne pouvais être en train de me rendre à un lieu et tout pendant regarder qui était le singe hurleur, me hélant sans finesse. Je ne pouvais parler à une sombre inconnue et de concert engloutir de la nourriture. Je ne pouvais...enfin bref vous m’aurez comprise.

C’est donc avec ce principe que je filais droit, tel un missile bien réglé, vers l’amphithéâtre que je ne tardais pas à apercevoir dans toute sa...blancheur. Et oui, et oui. Verrières transparentes d’une clarté presque irréelle, murs en béton impeccable, de fabrication Takemura, portes en métal lisse et d’une résistance à toute épreuve, mais toujours teintes de cet éternel blanc qui m’étourdissais sans le vouloir, tels étaient les choses que je reprochais à cet établissement trop bien conçus. Il faudrait d’ailleurs que je pense à écrire une lettre à l’attention notre cher proviseur avec pour objet principal «Repeindre le Campus!"». Car je pouvais vous l’assurer, au bout d’un moment, ce flash blanc que l’on se prenais en pleine figure chaque fois que notre regard se posait sur une surface, commençait à devenir lassant et abrutissant. Et je le disais en toute sincérité, vraiment pas pour faire ma chieuse. M’enfin, vous pourriez en penser ce que vous vouliez, je n’en aurai cure.

Ah! Et voilà! Ce que je haïssais le plus! La foule! Une foule d’étudiant blablatant comme il n’était pas possible d’imaginer, tous serrés les uns contre les autres. Je devrais user de cette méthode dans ce cas. Mais dieu que je détestais voir du monde concentré en un seul endroit.Après une longue inspiration, je mis tout mon corps en position, légèrement penché en avant. Je devais absolument retrouver Takami et nous sortir de là. Ou je faisais un meurtre, c’était clair.

Actionnant mes jambes, je me lançais à grandes enjambés dans cette masse mouvante qu’était les petits génies de Shuuhei. Me tordant , me contorsionnant, me mouvant avec la vélocité et l’agilité d’un chat sauvage, je dépassais en quelque seconde une bonne trentaine de personne, faisant fit de leurs exclamations de colère et d’indignation, jusqu’a repérer, au sein de ce bourbier, une grande perche! Youpiiii!!!, aurais-je put crier, exprimant ainsi mon soulagement et ma joie de pouvoir sortir de là. Mais cela aurait été terriblement dégradant pour cette image lisse et sans faille de froideur incarnée que je m’étais, depuis l’année dernière, efforcée de construire. Alors je me suis contentée d’un sourire. Un sourire félin dévoilant des dent blanche et droites.

Le grand brun lui, me connaissant déjà un peu plus que les autres, l’avantage de pratiquer un sport à mes côtés, me vit sans nul doute arriver. Peut-être est-ce pour cela que je fut reçu avec un accueil comme celui-ci


-Tu n’as pas l’air bien pressé d’aller rejoindre nos futur coéquipiers, enfin nos futurs coéquipiers, si t’en soit peu que tu daigne nous rejoindre à l’entraînement.

Haussant un sourcil moqueur, je prit le temps de me remmettre en ordre, c’est à dire présentable, passant rapidement une main dans ma longue chevelure de geais, et lissant mes vêtement, avant de lui rétorquer avec insolence.

-Ce n’est pas à toi et Yuki de faire ce boulot?! Et puis tu sais très bien que je les f’rais fuir les pauvre! Ce sr'ais un coup dur pour notre effectif déjà réduit!

Lui rendant son petit sourire en coin, je le laissais s’en aller avec la foule des étudiant, rendant ainsi tout mon parcours inutile. Je n’avais même pas daigner écouter le moindre mot du discours que notre proviseur bien aimée avait prononcé. Ou plutôt j’était arriver à la fin du discour et n’avais pu écouter quoi que ce soit. Mais bon le résultat était le même, je me retrouvait bientôt seule dans le hall avec pour seul compagnie, le proviseur du Lycée qui ne manqua pas de m’interpeller à ses côtés.

*Ben au moins comme ça j’ai une bonne raison pour ne pas me pointer au local pour faire coucou aux noobs*

Traînant des pieds, la mort dans l’âme, un soupir manquant de franchir mes lèvres, je suivis le quinquagénaire dans son bureau, une pensée me traversant l’esprit, alors que j’essayais de deviner quel serait le sujet de discussion cet fois-ci (après les échecs, le lait demi-écrémé- le temps qu’il fera à Noël, je dois m’attendre à tout).

*Vive la rentrée!*

C’était bien sur, purement ironique.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manabu Yukimitsu
WR #16 || "The Ambusher."


College : Deimon Devil Bats.
Years Pro : 2nd.

Arbre des Compétences
Niveau:
3/21  (3/21)
Expérience:
34/100  (34/100)

MessageSujet: Re: [Scénario #1 : Savoir, c'est pouvoir!]   Mer 22 Sep - 20:44

Ce jour, était-il véritablement différent de ceux rencontrés au cours de ces dizaines d'années passaient à étudier? L'université n'était peut-être pas ce changement tant espéré, peut-être même n'était-elle qu'une promesse habilement déguisée. Les sciences ne sont-elles pas "ce que l'on tient pour acquis", l'incarnation la plus pure de la connaissance qui peut-être limité à "ce que l'on sait"? Ma vie, dans sa quasi-totalité, est liée à ce vocabulaire et mon esprit, s'apparente à une cellule inépuisable de chiffres et de mots... N'y aurait-il fatalement plus d'espace à réserver à la compréhension? Bien que je puisse nommer les choses, et parfois même les gens, je suis incapable de saisir leurs motivations. Shine par exemple, est un personnage arrogant, froid et taciturne. Mon vocabulaire est suffisant pour exprimer le jugement né de nos relations, mais insuffisant lorsqu'il s'agit d'identifier les origines de son comportement. En tant que scientifique, nos professeurs nous ont appris à apprécier les conséquences d'un acte malheureusement, sans jamais remonter jusqu'aux sources de l'acte en lui-même...
Mon esprit est aujourd'hui engourdi par cet océan de connaissances, un flux incohérent d'informations qui, tout en m'éloignant de l'animal me prive d'une vérité sur laquelle je ne saurais avoir une quelconque emprise ; ce que nous autres, hommes modernes, appelons l'instinct. Pourrions-nous un jour définir un concept plus ancien, plus inhérent à la vie, quelque soit son origine? Non, il est le produit héréditaire par excellence, l'information la plus "naturelle" dont nous disposons par opposition à cet élan "culturel" propre à notre espèce. Peut-être est-ce là, "le chaînon manquant"..? Peut-être est-ce là, la faiblesse de notre cuirasse?

L'esprit toujours en friche, j'apprécie difficilement les nuances qui composent mon environnement. Je suis en quelque sorte une mécanique précise dont les réponses s'accordent aux attentes exposées. Mes membres s'écartent et accueillent la silhouette qui s'approche en une accolade virile dont la conclusion ne saurait être différente des précédentes : quelques mots, subtilement mêlés à une ambiance de franche camaraderie retrouvée après de longs mois de suspension. J'accroche parfois un visage étranger, en analyse les traits en une poignée de secondes puis laisse mes yeux vagabondaient au prochain. Je m'applique à détailler les corps, puis j'établis différents modèles autour desquels chemineront mes pensées. L'attitude, le poids et la taille me renseigne quant au profil de mes nouveaux équipiers et je ne tarde à les comparer avec ces modèles préalablement établis : « celui-ci sera un excellent Running-Back, quant à celui-là, je ne le saurai l'imaginer hors de notre ligne défensive. »
[EN COURS.]

_________________
"A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire."
- Le Cid, Corneille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noir-et-or.blogspot.com/
Honjo Masaru
Président de la JAFA.


College : Inconnu.
Years Pro : Inconnu.

MessageSujet: Re: [Scénario #1 : Savoir, c'est pouvoir!]   Mar 19 Oct - 16:28

Sujet RP clos.

- Shine Tokugawa gagne 100 Points d'Expérience.
- Ichirô Takami gagne 60 Points d'Expérience.
- Matsu Togashi gagne 40 Points d'Expérience.
- Manabu Yukimitsu gagne 20 Points d'Expérience.

Merci de votre participation.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noir-et-or.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Scénario #1 : Savoir, c'est pouvoir!]   Aujourd'hui à 10:36

Revenir en haut Aller en bas
 
[Scénario #1 : Savoir, c'est pouvoir!]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Savoir c'est pouvoir
» Les magistrats du Parquet, membres du pouvoir exécutif ?
» HAITI POURQUI ET POURQUOI LES LUTTES POUR LE POUVOIR ?LES E
» HAITI: HISTOIRE, POUVOIR, CONSTITUTION
» La Tour du Savoir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eyeshield 21. :: Les Universités - Zone RP. :: Shuuhei :: Archives-
Sauter vers: