AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Saikyou Iron Bats | Kongo Agon (LB).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Agon Kongo
LB# 2 || "Elu des Dieux."


College : Shinryuuji (Nagas).
Years Pro : 1rst.

Arbre des Compétences
Niveau:
4/21  (4/21)
Expérience:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Saikyou Iron Bats | Kongo Agon (LB).   Lun 26 Avr - 10:03

/.¤~\ Présentation Hors Rôle Play \~¤./

¤ Prénom :
¤ Âge :
¤ Expérience en forum RP : Plutôt bonne.
¤ Personnages préférés :Trop pour tous les citer.
¤ Equipe de football IRL :Aucune...sauf à 8000km

~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~

>_< Présentation Rôle Play >_<

* Nom :Kongo
* Prénom :Agon
* Âge :21 ans (Hé oui je vous assure c'est comme ça dans le manga.)
* Sexe :Non mais vous rigolez ou quoi?! (Mâle pur et dur)
* Taille :Tu t'pais ma tête c'est ça! ( 1mètre 80 et des poussières)
* Poids :En quoi ça t'regarde la tanche!! (Pffiou...hum entre 80 et 90 kg)

~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~

* Description mentale [8 Lignes Minimum]: Pour personnages inventés, uniquement.

* Description physique [10 Lignes Minimum]: Pour personnages inventés, uniquement.

~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~

-> Information sportive <-

* Équipe souhaitée :Saikyou Iron Bats.
* Poste souhaité : Tigth End
* Archétype souhaité : Blitzer

* Numéro souhaité : #2
* Réputation souhaité :Mauvaise
* Rang souhaité :God Bless me.

~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~

Capacité primaire : "God speed Impulse"
Description : "Tu pense m'avoir vaincu. Je vois un sourire soulagé plaqué sur ton visage réjoui. Avec une vitesse monstre tu me passe sans problème, ne me jetant pas même un regard. Ku! J'crois que tu devrais pêter la gueule de ton opticien. Regarde à coté de toi grosse tache!!!"

God Speed Impulse. Des yeux au cerveau, du cerveau aux muscles. Un temps de réaction extrêmement court. O.11 seconde. Temps que mette les ordres du cerveau pour parcourir le corps et arriver aux membres. Cette capacité extraordinaire lui permet de réagir à tout ce qui se trouve dans son champs de vision à une vitesse incroyable. Bloquer course, passe, et même lire les jeux parfois, n'est pas un problème pour Agon...Car il est le meilleur... et il le sait en plus!!
Effet : A définir par un Administrateur.

~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~

* Test RP [Imposé par un Administrateur si personnage du Manga] :

Cette tanche... Ce déchet...Ce blond rachitique. Un faible fini, une déchéance dans l'immense pyramide menant au roi des rois. Le roi de la jungle, le roi de tout et de tous. Un dieu infini. Où qu'il soit, où qu'il aille, c'est lui qui domine le tout, les faibles comme les forts. Mais en réalité, cet être ne peut exister. S'il existait vraiment, il serait une injure à ma personne, à mon génie...donc cet être ne doit pas être. Et dans le cas contraire, l'un des rares cas où je me fourvoierais, je ne serais pas ce roi, je ne le voudrais pas, malgré mes capacités hors de l'imagination du commun des mortels. Mon arrogance est insultante, ma prétention irritante pour ces faibles qui rampent au sol demandant grâce, mais mon talent, unique sur un millénaire, m'autorise cette attitude. Toutefois je n'affirmerais pas être cette entité qui surplombe le monde. Ce serait me voiler la face d'un écran de fumée mensongé, me rendant aussi pitoyable que ceux que je méprise. L'invincibilité n'existe pas, la preuve, je gagne même face aux plus forts, et puis revendiquer le titre de dieu serait vouloir m'enfoncer moi-même....car à quoi bon dominer la médiocrité...il est plus jouissif de l'écraser...

Et je sentais en ce moment, ma patience atteignant ses limites, que j'allais finir par envoyer bouler ce branleur blond et ses répliques ironiques, maigre tentative de me manipuler, aboutissant à un seul résultat. M'énerver.

Sur une impulsion et après y avoir pensé un moment, j'avais accepté de mettre mes capacités redoutables à son usage personnel...Dégradant il n'y avait surement pas pire, mais je me confortais d'une certaine façon dans l'idée que je l'avais fait pour moi, pour mon plaisir propre. Cette satisfaction, celle de sentir l'ennemi plier et demander grâce, celle de l'écraser impitoyablement au sol, lui brisant quelques os, au passage le mettant KO. Je la voulais cette sensation, j'en avais soif comme d'une drogue, insatiable. Et pour en obtenir une dose régulièrement avec une rémunération conséquente à la clé, j'avais livrer mon corps, une partie de ma liberté à une pâle imitation du diable...Oui, une pâle copie, car si je n'étais pas le dieu miséricordieux qui domine sans imposer, j'étais le diable, cruel et implacable, qui lui, ordonne sans parler, d'un regard.

La démarche conquérante de ceux qui se savent puissant, mes longs dreads noirs aux reflets bordeaux voletant, je traversais la foule, fendant la marée humaine, fourmillante, me séparant de mon point d'arrivée. Sur mon chemin, cet itinéraire bien défini, personne ne me résistait, personne ne m'arrêtait. Je traçait. Quoique, prenant en passant le numéro de quelques beautées éparpillées un peu partout sur ma route. Je ne'allais surtout pas me presser pour un déchet alors que de belles créatures appétissantes réclamaient mon attention. C'est aussi peut-être pour cela que j'allais arriver à destination avec un minuscule retard . Une petite cinquantaine de minutes environ. Et devrais-je me presser pour autant? Non, non pas du tout. Je continuais sur ma lancée, avec une désinvolture digne des plus grand roi. Aussi je rejoignit *enfin!* mon partenaire de magouilles, installé sur le toit d'un viel immeuble, son matériel multimédia à ses cotés. Vous vous étonnez. Agon Kongo et Hiruma Yoichi partenaires? Mais ne vous l'avais-je pas dit plus tôt ?! Vous êtes vraiment bouché des fois! Certe j'opérais en duo avec cette tarlouze blonde. Il était la tête, j'étais les jambes. Aucune honte à le dire car je le savais malin, mais physiquement inopérant. Une vrai daube. En comparaison à lui, je possédais tout, la puissance et l'intelligence. Des dons acquis dès la naissance, un cadeau du ciel qui faisait de moi ce que j'étais. Un génie, un diamant à l'état pur, brut, aucunement poli par des entrainements ennuyeux, inutile, totalement, désuet.


- Hey fuckin' Dread t'es en retard.

Qu'avais-je à répondre à cela? Devais-je lui renvoyer une réplique acide ou l'ignorer au moyen d'un mépris venimeux. Cette attitude de sa part m'agacais profondément il fallait le dire. Etre traité de la sorte par cette blonde, être insulté, dirigé, dérangé même dans mes moments préférés, en plein acte. Car il n'y avait guère de chose que ce pseudo démon ne se permettait pas, même les insultes à l'égard de mon illustre personne, il ne les réprimait. Cepandant il en était de même pour moi, mais dans ce cas, c'était un autre problème...

- Et puis quoi la tanche?

Et puis quoi? Ce n'était pas comme si les menaces m'affectaient. Toutes glissaient sur moi aussi facilement qu'une goutte d'eau sur une vitre teintée. Je n'avais peur de rien ni de personne, toutefois l'inverse était prouvé. Et c'était surement ce qui faisait que je restais d'une certaine façon. Je ne le craignais pas, lui de même. Bien qu'il me savait assez fort pour le mettre hors d'état d'exercer son petit jeu préféré pour un moment. Pour cela nos tensions ne duraient guère, brèves...mais violentes. Et dans le cas général, cela se réglait souvent avec moi, partant faire quelques bastonnades, mon caractère belliqueux particulièrement vivace. Lui préférant aller plumer quelques pigeons pour se défouler. Tss, rien d'étonnant le concernant.

- Aujourd'hui, on rend visite à quelques p'tits gars de Zokuto. Hiketsou Gishou, Yukihiro Kisame. Tu connais déjà les modalités, je ne t'apprend rien. Aussi ramène moi des chewing gum sans sucre si tu en trouve en passant.

Lâchant un "Kuff" méprisant, je prenais le temps de m'étirer les muscles, repensant à une phrase me plaisant particulièrement. "A-t-on déjà vu un lion s'échauffer avant d'attaquer une gazelle?" Jamais, bien évidement. Alors on pouvait se demander pourquoi je le faisais...peut-être par habitude.

OoOoOoOoOoOoOoO

Une nuit froide. Une nuit glaciale caractéristique d'un hiver de même teneur. Vêtu chaudement, à la façon "Bad Boy" autant que possible, je m'occupais d'embobiner des dindes bien foutues avec des histoire drôle...ou du moins drôle pour moi. Apparemment pour elles aussi puisqu'elle riait sans s'arrêter. Bien que j'en doutais. Ces filles ne cherchaient que mes faveurs, que je ne rechignait pas à leur donner d'ailleurs, car au final s'était toujours moi le gagnant. Une nuit avec une fille était toujours quelque chose d'intéressant. Surtout si celle-ci était bonne...Mais bref je m'égare.

Marchant avec ces deux blondes pendue à mes bras, oui d'accord j'aurais pu trouver mieux que des blondes, je venais de trouver un banc en pleine ville sur lequel je m'assis nonchalamment. Un bras passé autour des épaules de chacune des filles, je continuais de les faire rires en leurs racontant un peu de tout et n'importe quoi, mais surtout des chose ME mettant en valeurs. Des exploit sans grande ambitions mais qui étaient si jouissifs à relater. Par exemple, il y avait la destructions des espoirs d'entrer à Shinryuuji de ce gros c** de Kurita . Le gros nul avait vraiment cru pouvoir y aller. Le pire c'était surement que l'école en elle même ne m'intéressait même pas. Pas de fille à mater ni à draguer. Guère de défis sportifs intéressant sauf peut-être ce petit Ikkyu tête en pétard. En faite la seule chose qui m'avait fait m'inscrit à ce bahut était surement pour pouvoir ensuite me foutre de la gueule de cet imbécile. Ce dont je ne me privais pas en ce moment d'ailleurs. En plus la tête que ferait cette blonde d'Hiruma et sont amis du troisième age, ce serait impayable. D'ailleurs je n'attendais qu'une chose, c'était qu'ils se ramène tous...Ou que je les croise par hasard.

Finalement, cela se produisit plus tôt que je ne le prévoyais d'abord et la première proposition fut retenue. Hiruma vint me trouver. Il s'assit dos à moi, sur le banc dos au miens, d'abord silencieux, puis posant la question la plus bête du monde pour quelqu'un m'ayant côtoyé si longtemps.


-Pourquoi?

Pourquoi? C'était simple...

-Parce que c'est amusant de vous voir ramper ainsi de désespoir, vous les déchets...

La conversation se poursuivie en ce sens et bientôt apparu l'autre du troisième âge avec un tête que je devinais tripante. Malheureusement je ne pouvais l'admirer. Aussi la conversation reprit son coure. Ces deux idiots voulaient que je leurs explique mes raisons. Les raisons de cet acte cruel...et bien il n'y en avait pas vraiment. C'était comme ça, les faibles ne méritaient pas d'être au sommet. Qu'ils restent face contre terre comme l'exige leurs rang.

Ainsi je savais que le partenariat entre lui et moi était fini. Et je ne m'en plaignais pas. Cela faisait un peu parti des conséquences dont j'espérais qu'il résulterait de mon acte. Et maintenant que je n'avais plus ce poids sur mon dos, ce parasite qui me collait à la peau, que je n'étais plus retenu vers le bas par la nullité, je grimperais vers les hauteurs. J'étais libre, libre de tout dominer sans restrictions...Mais que dis-je, ne l'avait-je pas toujours été, libre?
[/font]


Dernière édition par Agon Kongo le Mar 1 Juin - 1:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Saikyou Iron Bats | Kongo Agon (LB).
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ici on fait des débats
» Iron Maiden
» Harley Dowkins " Le Iron Man " miniature : ont est liée Tony !
» Iron Man
» Iron Bull, la voie du Qun

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eyeshield 21. :: Règles et vie du forum :: Présentations :: Présentations validées :: Saikyou Iron Bats-
Sauter vers: