AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Week-end et Shopping. [Pv: Shine]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Week-end et Shopping. [Pv: Shine]   Sam 24 Avr - 20:25

Elle ouvrit péniblement un œil, au son persistant qui vint lui agresser les tympans. Levant un bras encore engourdi par le sommeil, elle posa ses doigts sur l'engin infernale afin d'appuyer sur le bouton lui permettant d'avoir, à nouveau, du silence. S'accordant quelques minutes de flemme, elle finit néanmoins par se redresser et se lever, quittant le cocon protecteur que sont ses couvertures.

Étouffant un bâillement, s'étirant, elle parti de sa chambre pour la salle de bain, puis se dirigea vers la cuisine ou le petit déjeuner acheva de la réveiller. Un léger sourire sur les lèvres, rangeant les quelques bricoles qu'elle avait bouger pour tout préparer, elle se colla devant le miroir de l'entrée afin de réajuster son col et ses cheveux. Les avoir plus long depuis la fin du lycée était quelque chose d'assez étrange. Elle s'était habituée à sa chevelure courte. Mais il parait que ça lui allait mieux ainsi alors...

Saisissant son manteau et son sac, elle quitta silencieusement la maison -Elle était la seule réveillée après tout- et enfila le vêtement par dessus son T-shirt bleu. Aujourd'hui elle avait prévue une petite séance shopping. Mais à elle seule cette fois, ces deux amies de toujours ayant décliner l'offre pour diverses raisons. Tant pis, elle s'éclaterait toute seule, ça lui permettrai de penser à autre chose que le foot américain.

Prenant son temps, pas vraiment pressée de toute manière, Elle arpenta les différentes rues pour finalement arriver au cœur de la ville. La partie la plus animée et donc la plus intéressante, puisque c'était là que se regroupait la plupart des boutiques. Elle commença sa petite recherche parmi les articles.

Rentrant dans les diverses boutiques de vêtement, elle fut accueillit à chaque fois par une de ses vendeuses, qui, bien que gentille, poussait toujours la dépense plus loin. Et elle n'avait pas l'intention de dépenser tous l'argent qu'elle avait mis de coté dans une seule et unique boutique. Repoussant alors les propositions des employées, elle s'enfonçait dans les rangées multicolore.

Plusieurs choses attirèrent son attention, elle partie les essayer, optant parfois pour un des bracelets qui se trouvaient devant les cabines d'essayages. Certains lui plurent, d'autres lui laissèrent une drôle d'impression. Elle les avaient trouvés plus joli dans les rayons que sur elle...Cherchez l'erreur. Mais elle fit son choix. Rapidement. ça lui plaisait ou non, point.Elle s'autorisa parfois un prix un peu plus élevé que ce qu'elle avait prévue à la base, sur de véritable coup de cœur.

Il fallait dire que les divers étalages de vêtement tous plus joli les uns que les autres -Bon à quelques exception près, elle avait vu également des choses très étrange comme des collants aux motifs plus que douteux... mais ça.- Ainsi, après quelques heures à courir les diverses boutiques de vêtements, elle se retrouvait avec plusieurs sacs un peu encombrant. Elle décida donc de s'octroyer une petite pause.

Que pourrait-elle bien avaler? Quelques choux à la crème bien entendu, elle en avait repéré un vendeur tout à l'heure. Seul le fait qu'elle venait de déjeuner l'avait empêche d'y aller. Désormais il n'y avait plus de raisons. N'est ce pas? Par gourmandise, elle en acheta un, peut-être deux de trop, tant pis! Personne ne lui ferait de remarque, dans tous les cas.

S'asseyant sur un banc, coinçant les sacs qu'elle possédait entre ses jambes, elle prit le temps de déguster les pâtisseries, observant la foule allait et venir devant ses yeux, souriant devant certaines scènes, impliquant la plupart du temps des enfants d'ailleurs. Elle n'y pouvait rien si les bambins la faisait craquer.
Revenir en haut Aller en bas
Shine Tokugawa
LB #43 || "Dark Panther"


College : Teikoku Gakuen (3ème équipe).
Years Pro : 2nd.

Arbre des Compétences
Niveau:
3/21  (3/21)
Expérience:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Week-end et Shopping. [Pv: Shine]   Mer 28 Avr - 21:25

"Les enfants? Ces petites horreurs écoeurantes? Oui je vois, ils sont détestables n'est ce pas?!"



Encore une journée sans grande ambition. Aujourd'hui, je me suis levée comme tout les jours. Je me suis étirée comme tout les jours. J'ai marché jusqu'à la salle de bain comme tout les jours. Ma toilette s'est faite comme chaque jours, enfin bref vous l'aurez compris, rien que de la monotonie dans ma vie. Et pourtant j'aimerais tant que ce soit différent.

Une coiffure stricte pour changer, mes lunettes posées sur mon nez, pour une fois, mes yeux lavande apparaissant plus que jamais, seule ma tenue changeait tout le temps apparemment. Mais bref.

Sortant de chez moi, ni trop lentement ni trop vite, je regarde autour de moi. Dans le quartier où je vis, dans le cadre de mes études à Shuuhei, les gens sont plein d'énergie. Toute les personne sors, va faire du sport ou encore une promenade, se dépense comme il peux. Tous on la forme. Certain, faisant parti de mes camarades d'universités sont plutôt plongés dans leur étude, et on ne peut les apercevoir que sur leur balcon, lorsqu'il décident de prendre l'air. Moi je me situe entre les deux, sortant de tant à autre, étudiant quand il le faut.

Néanmoins, aujourd'hui, bien que je devais rester chez moi réviser, différents examens approchant à grand pas, je dû répondre présente à l'appel urgent d'un membre de ma famille...Et pas forcément celui que j'avais envie d'entendre. Mais ne pouvant refuser, je dû acquiescer à sa demande. Pas que je craigne que cette personne aille rapporter mon refus à mes parents...ou si, mais je ne voulais pas les avoir sur le dos. C'est qu'ils étaient lourd à des moments.

Alors c'est râlant légèrement, que je me rendais, trainant des pieds, au point de rendez vous. Étrangement, depuis que j'avais repris différents sports ralentissant sur les études, je me sentais beaucoup mieux, plus résistante, endurante, et ainsi, marché jusqu'à centre ville ne me fatiguait pas, au contraire, c'est presque si je n'en redemandais pas. Toutefois, cette marche bénéfique pour la santé, avait un gros désavantage. A cette heure de la journée, les rues de Tokyo étaient invivable, bondée de monde, une vrai torture pour les gens comme moi. Un individus calme qui aime la tranquillité, la solitude et de l'espace, deviendra rapidement irritable dans une telle ambiance. Voilà pourquoi je n'aime pas la ville. Après on dit que c'est moi qui suis méchante.

M'arrêtant dans une rue, adossée à un mur sous porche de magasin, je regardais les gens défiler, les détaillant curieusement. La plupart, des jeunes, faisaient du shopping. C'était marrant de les voir s'exciter devant des morceau de tissu. Bandes d'imbéciles. Y'avais mieux que ça. D'autre faisaient leurs courses. Ben oui, il faut bien penser à se nourrir si on veut pas crever. Et puis certaines personnes se promenait juste avec leurs enfant. Ces petites créatures dégoutantes qui montent et qui descendent. Je détestais les enfant. Mais comble du malheur, c'était l'enfant la plus chiante de l'univers que j'allais devoir garder tout l'aprèm à venir. Damned!!

Énervée à souhait, sarcastique à la moindre parole que l'on pourrait m'adresser, j'attendait en tapant du pieds, ma tante et sa fille...en l'occurrence ma cousine u_u. Âgée de 6 ans mais déjà un vrai petit monstre. Mais heureusement que je n'était pas la dernière des imbéciles. Aujourd'hui, j'allais la prendre de vitesse, comme ça je n'aurais pas à la jeté dans une fontaine et la saucissonner pour la foutre dans un sac à patate. Trop d'effort pour un être aussi insignifiant. Même pas à dire que pendant nos temps ensemble je pourrai lui apprendre quelques petites technique de combat ou de sport. Cette gamine était aussi bête que ses pieds. Enfin bref.

Ah et quand on parle du loup...


-Shinyyyyyy !!!!! Ma cousine n'a moiiiii!!

On en voit l'horrible queue.

-Yo. * Sale petit monstre que je ne vais pas tarder à égorger. *

Brune, comme chaque Tokugawa qui se respecte (interdiction de se teindre les cheveux >< ), plutôt petite pour son âge, les yeux bleu foncés doux mais sous lesquels se cache un regard sournois, je vous présente Laya Tokugawa, le monstre des fontaines. Rebaptisée par moi-même.

L'étreignant dans mes bras avec un faux sourire, pensant secrètement à une manière de l'étouffer dans l'instant ses que ses parents ne s'en rende compte, je saluais aussi sa mère. Son père qui souriait devant moi, me lançait des regards de pitié. Dans ses yeux, on le sentait, il était désolé pour moi. Néanmoins, je n'en avais cure, ce genre de regard étaient faux, fait pour m'amadouer.


-* C'est ça refiler moi votre ***** et faites comme si vous étiez désolé.*

Mais faisant bonne figure devant le frère de mon père, je sourie poliment, montrant à quel point ils m'avaient bien éduqué durant mon enfance, ces enfoirés.

-Bonjour mon oncle, je suis enchanté de vous revoir. Ma tante, c'est un plaisir également. Laya je suis contente que tu sois là.

Mentir, mentir, encore et toujours. Décidément on ne savait faire que ça dans cette famille. Me redressant, tenant toujours la main de la petite Laya, je salue une dernière fois ces deux parents qui s'en furent à leurs affaires. Même envie de savoir quoi, je tient à garder un esprit pur et chaste. Hey....mais maintenant que j'y pense....ya une nurse au manoir p'tin!!!! Pourquoi c'est moi qui dois lui servir de nounou à chaque fois mer**!!!

Me renfrognant d'autant plus que je prenais conscience de mon après midi gâché, je lançais un regard tueur, d'une froideur à glacer le sang à la peste que dont je tenais encore la main. M'accroupissant à sa hauteur je lui dit, en détachant bien chaque syllabe, d'une voix venimeuse.


-Je te préviens petite imbécile. Tu as intérêt à rester tranquille car j'ai pas l'intention de jouer avec toi à cache-cache ni à quelque autre jeux que ce soit c'est clair?!

La petite croyant que je disais ça pour la faire marcher droit commença une réplique, mais je ne lui en laissait pas le temps, la coupant d'une gifle franche, bien placée, pas vraiment douloureuse, mais juste assez pour qu'elle se taise. A la vue de ses larmes, mon cœur ne tressaillit même pas. Elle pleure pour une gifle alors que moi j'en recevait au minimum 5 par jour il fut un temps. In ne faut pas exagérer, comme si j'allais la prendre en pitié.

Me relevant, expirant, je plissais des yeux, usant de ma capacité hypermétrope améliorée pour repérer un banc dans toute cette masse grouillante de monde. Puis faisant un tour d'horizon, je vis un beau regard océan, ébahi, presque indigné braquée sur moi. Celui-ci appartenait à une joli brune, yeux bleu, fine mais bien proportionné. Sans aucun doute m'avait-elle vu frapper cet engeance, mais quelle importance cela avait-il. De toute façon c'est parfait, allons emmerder le monde.


-On va là bas. Tu me suis et tu ne me lâche pas la main. Compris.

Marchant à grand pas, vers ce regard outrée que j'avais croisé, j'entrainais sans douceur la petite derrière moi. Souriant intérieurement, comme si je préparais un mauvais coup, je me stoppais juste devant la jeune femme, lui faisant de l'ombre. Elle avait divers sachets à côté d'elle et un paquet de pâtisserie sur ses genoux...rien de bien appétissant. Je disais surtout ça car c'était les gâteau préféré de Laya. Et tout ce qui touchait à elle était répugnant, question de logique.

-Salut! Puis-je m'asseoir?

Cela avait été dit avec un sourire à ne rien refuser, et une voix douce et délicieuse. Aucune personne sensé d'epsrit n'oserais dire non. Mais peut-être cette personne n'était pas comme les autres. J'en doutais, mais bon, on a le droit de rêver de temps à autres.

_________________


Dernière édition par Shine Tokugawa le Dim 23 Mai - 18:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Week-end et Shopping. [Pv: Shine]   Ven 14 Mai - 11:52

Choquée. Oui c'était le terme exact.

Elle ne concevait pas qu'on puisse lever la main sur un enfant, pour quelques raisons que ce soit. Ainsi restait-elle figée, un choux à la crème bloqué à mi chemin de sa bouche, totalement incapable de détourner son regard de la scène. Sa main inoccupée se resserra sur le bas de son T-shirt en même temps que ses sourcils se froncèrent, et sa main redescendit enfin pour reposer la pâtisserie (à laquelle elle n'avait pas touchée) dans la boite avec les autres.

Elle était prête à se lever pour aller dire sa façon de pensée à cette jeune fille. Mais elle n'en eut pas besoin, puisque bientôt, sa silhouette vint lui faire de l'ombre. Elle ne bougea pas… Pas plus qu'elle ne prit un visage spécialement amical. Et au ton doucereux utilisé par la jeune femme, ce fut froidement que la réponse fusa.


- Si ça peut t'empêcher de frapper cette petite à nouveau, vas y.

Se décalant légèrement sur le banc, tirant ses affaires pour les placer à coté d'elle, en appuis sur le dis le côté du dit banc, la jeune femme dévisagea son homologue un bref instant, avant de préférer s'intéresser à la plus petite qui, venait-elle de remarquée, jetait fréquemment des regards vers ses pâtisseries. Un léger sourire vint étirer les lèvres de l'étudiante (comment ne pas comprendre la gourmandise envers les meilleures pâtisseries qui soient ?), qui tendis les bras pour s'emparer de l'enfant et la faire venir s’assoir à côté d’elle, lui posant doucement la boite à moitié vide sur les petits genoux.

- Sert toi si tu veux. Je n'en veux plus.

Elle n'avait plus très faim après tout, donc, autant que ça profite à quelqu'un. Profitant d'avoir l’enfant à porté de main, elle remit machinalement les vêtements en place et passa sa main dans les cheveux, un air doux sur le visage. C’était… Un vieux réflexe qu'elle avait acquis en s'occupant de Sena et qui revenait lors des baby-sittings... ou comme maintenant… Ou comme à chaque fois qu’elle s’occupait d’un enfant.

Alors, une fois assurée du bien être de la petite fille, elle releva la tête vers la plus grande. Elle voulait l'aider, au moins tenterait-elle. Certes, cette scène avait eut pour conséquence de faire partir leur rencontre sur un mauvais pied. Mais Mamori était plutôt du genre optimiste et il était toujours temps pour elle de rattraper le coche.


- Tu sais, ce n'est pas en frappant que tu obtiendras des résultats. Surtout sur un enfant aussi jeune.

Elle se laissa allez contre le banc, doucement, son regard toujours posé sur la jeune femme. Des traits durs, un regard froid. Sans doute se heurterait-elle à un mur et la situation resterait bloquée jusqu’à ce que l’une des deux filles ne s’en aille. Ou au contraire aurait-elle une agréable surprise et alors pourrait-elle discuter avec. Sans pour autant dire qu’elle devienne une amie bien entendue… Connaissance, serait plus exacte… Et encore… Enfin…

- Et peut-on savoir ce qu'elle t'a fait...?
Revenir en haut Aller en bas
Shine Tokugawa
LB #43 || "Dark Panther"


College : Teikoku Gakuen (3ème équipe).
Years Pro : 2nd.

Arbre des Compétences
Niveau:
3/21  (3/21)
Expérience:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Week-end et Shopping. [Pv: Shine]   Dim 23 Mai - 18:46

"Il n'y a pas d'âge pour respecter ses ainés et comprendre où se trouve sa place."



Baissant les yeux sur la jeune femme vers laquelle elle avait choisi de tourner son attention, Shine esquissa un sourire satisfait avec une pointe de malfaisance, alors que ses yeux pétillaient au plus profond de leurs iris d'une lueur nouvelle...celle d'un chasseur avec sa proie. Oui cette jeune femme ayant osé lui répondre avec une intonation différente de celle prévu, cette intonation de froide colère, venait de déclencher un petit jeu sadique auquel la brune aimait beaucoup s'adonner. Celui durant lequel Shine ne laissait aucune chance à sa victime d'avoir raison, une succession d'arguments, de piques et d'attaques uniquement prévues pour vous faire avouer votre tort et votre faux raisonnement. Une sorte de façon d'avoir toujours la suprématie sur son interlocuteur quel qu'il soit.

Et hélas, le jeu commençait maintenant et avec cette simple phrase.

-Si ça peut t'empêcher de frapper cette petite à nouveau, vas y

Souriant chaleureusement avec un air jovial, la plus vielle des Tokugawa en présence répondit d'une voix glaciale, dur et tranchante, créant un violent contraste avec les traits détendus et rieurs qu'avaient pris son visage.

-Je ne peut rien vous promettre Miss, car je ne vois nullement en quoi le fait de m'asseoir pourrait m'empêcher de faire cela. Il m'est donc impossible d'accéder à votre requête. Ainsi je resterais debout hélas.

Jouant une comédie parfaite, elle laissa les traits de son visage changer pour prendre un air faussement peiné que l'on sentait purement ironique. Se sentant observée un bref instant, la brune ne retint par un micro sourire d'apparaitre sur ses lèvres. Néanmoins, celui ci fut vite remplacé par un visage fermé à la moue ennuyé lorsque les yeux gris lavande de Shine suivirent le chemin de ceux bleu océan de la jeune femme aux cheveux châtain clair. Laya, petite gourmande qu'elle était, ne cessait de jeter de fréquentes œillades aux sachet remplie de...gâteau que son interlocutrice semblait avoir acheté un peu plus tôt. Décidément on ne lui aura pas appris les bonnes manières à cette enfant. Sa mâchoire serrée, signe d'un agacement profond, ses sourcils se fronçant progressivement alors que le manège de la petite continuait sans aucune pause, Shine tentait de garder un contrôle maximum sur ses gestes pour ne pas céder à la tentation de frapper une fois de plus la gamine. Il ne faudrait pas qu'a cause de son poing sur sa tête, elle perde le si peu de neurones dont elle était dotée.


Aussi, la LineBacker se demandait ce que ferait la jeune femme brune devant cette marque plus que visible de convoitise. Et bien que la réponse l'étonna, elle se dit qu'il n'aurait pas pu en être autrement.

- Sert toi si tu veux. Je n'en veux plus.

Oui c'est sur qu'après avoir vu Shine Tokugawa à l'œuvre, la nourriture n'était pas forcément la chose dont on se préoccupait le plus souvent. Et maintenant après avoir vu cette jeune femme à l'œuvre, un sourcil haussé, ses lèvres se tordant en un rictus méprisant, la même Shine laissait maintenant apparaître sa surprise pleine de dégout devant cet acte qu'elle jugeait stupide et inapproprié. Pour elle, cela s'appelait céder aux caprices d'une gamine. Et c'est ainsi qu'elle ne put retenir un ricanement dédaigneux.

* Profites-en bien peste! Profite du fait qu'elle ne sache pas qui tu es vraiment pour te goinfrer à ta guise...cela ne dura pas longtemps je te le garantie... *

Aussi, si Shine pensait en avoir finit avec la gentillesse intempestive de cette inconnue, elle fut désagréablement détrompée par les charmantes attentions que portait cette femme à sa petite cousine, et étrangement un sentiment furieux s'empara d'une petite partie de son cœur – l'autre partie, aussi dur que la pierre étant gelé au zéro absolu- pour assombrir son regard, rendant ses yeux aussi froids que ténébreux et durcissant ses traits pour les rendre de marbre. Ce sentiment, s'insinuant si vicieusement dans ses veines se nommait jalousie. Jalousie de n'avoir jamais été sujette à tant de soin de la part de quiconque. Jalousie de voir cette imbécile se faire cajoler alors qu'elle même n'avait jamais reçu que des coups et blessures durant la plus grande partie de sa vie, en recevant encore aujourd'hui. Mais restant maitresse d'elle même et de son apparence extérieur, elle décida, ou plutôt son subconscient -c'était devenu tellement habituel- engagea une procédure de destruction de cet élément non désirable. Aussi l'enferma-t-elle dans une boîte au fond de son esprit pour le laisser s'échapper plus tard, dans une bonne séance de Kyuudo surement.

Revenant à la scène sous ses yeux, elle vit que la jeune femme la fixait désormais. Pendant un instant, elle appréhenda le fait qu'elle ait pu voir ce sentiment indésirable, mais calme, elle n'en laissa rien paraître. Après tout pour l'instant, elle ne faisait que la détailler...ce qui n'était pas désagréable en soi, Shine se savait plutôt jolie dans son genre, et se sentir ainsi scrutée flattait quelque peu son égo.

- Tu sais, ce n'est pas en frappant que tu obtiendras des résultats. Surtout sur un enfant aussi jeune.

A cette phrase, Shine sentit un rire moqueur lui monter dans la gorge. Sa vie s'était basée sur les coups, et la douleur, pourtant le résultat était bien là. Si on ne frappait pas un enfant pour lui faire comprendre ce qu'il ne pouvait, devait, pas faire, jamais il ne comprendrait. Pas que ce soit à Shine de faire l'éducation de la petite créature maintenant en train de se goinfrer de gâteau, mais si elle ne lui fixait pas des limites de suite, elle se croirait tout permis. Et depuis le jours où Shine lui avait laissé de la liberté, la Tokugawa avait retenue la leçon et chaque fois qu'elle se voyait, elle ne se privait nullement de lui rappeler leur rangs et leurs statuts respectifs. Aussi, au sein de l'illustre famille dont elles faisaient parti, Shine était l'ainée, meilleure bretteur, combattante, sportive du clan, future gérante des affaires de la famille. Elle aurait du aller à Saikyou, car c'est là que l'on forme les étudiant en gestion, mais passons. Donc de ces particularités, découlait un statut élevé. Lui adresser la parole, rien que cet acte, devait se faire avec beaucoup de respect. Du moins, au sein de sa famille, le commun des mortels ignorant encore une grande partie de ses attributions.

Alors il était certain que la jeune femme n'appréciait nullement de se voir donner des conseils par une inconnue au cœur tendre. C'était tout bonnement inacceptable. Et c'est sans surprise que sa posture refléta son mécontentement. Elle s'était tendu comme un chat en colère, et bien que son visage reste froid, dur et inexpressif, ses yeux reflétaient, eux, le feu intérieur qui commençait lentement, tout doucement, à embraser l'esprit de Shine. L'animal en cage ne se réveillerait pas, pour cela, il n'y avait rien à craindre, mais même le plus doux des chats domestique peut sortir les griffes.

-Je sais surtout que ce n'est pas en étant tout sucre tout miel avec un gamin qu'il survivra tout seul dans le monde. Jeune ou vieux, il n'y a pas d'âge pour respecter ses ainés et comprendre où se trouve sa place.

Lançant un regard suggestif à la petits brune, celle ci sembla se ratatiner sur place, comprenant surement de quoi Shine voulait parler. Des mauvais souvenirs d'une presque noyade dans une fontaine, les deux pied attaché à une pierre, bâillonnée, et mise dans un sac réapparraisant surement à la surface. Si ça ce n'était pas de l'amour ça.

- Et peut-on savoir ce qu'elle t'a fait...?

Relâchant ses traits pour prendre un air de mère poule et donneuse de leçon, elle dit d'un voix dégoulinant d'ironie. En un sens elle copia le comportement gentil et maternel de la jeune femme en face d'elle. Pour bien lui faire comprendre son mépris pour ce genre d'attitude.

-Cela vois-tu ma chérie, ce ne sont pas tes affaires. Tu ne pourrais rien y comprendre. D'ailleurs, tu devrais mieux t'occuper de ce qui te concerne, car cet enfant n'est pas le tien. Et si j'étais sa mère, je n'aimerais pas que qu'une inconnue touche à ma fille. Surtout pour la goinfrer de nourriture.

A la fin de sa prise de parole, laissant à la châtain le temps de répondre à cela, Shine se tourna vers sa jeune cousine pour s'agenouiller à sa hauteur, toujours avec cette mine sympathique et attachante. Fixant son regard violet si particulier dans celui bleu de la gamine, elle attendait une réaction de celle-ci, patiemment. Comme un prédateur veille sa proie avant de l'attraper. Ce qu'elle attendait? Un signe de défis, un geste à ne pas faire, un regard qu'elle n'apprécierait pas, pour qu'elle puisse se donner raison au yeux de cette imbécile trop maternaliste. Pas que son avis et son regard lui importait, il y a longtemps qu'elle avait appris à se foutre de l'opinion des autres, tout ce qu'elle voulait, c'était que la brune admette qu'au fond elle n'avait pas raison. Que les enfant méritait qu'on les frappe pour qu'ils obéissent et qu'ils soient comme on souhaite qu'ils soient. Et Shine arriverait à cela, sans doute aucun, car jamais elle n'avait perdu à ce jeu là.

Aussi c'est sans surprise pour l'ainée des cousines qu'après quelque secondes la plus petite, entama une attitude rebelle et furieusement agaçante.

Laya, relevant le menton hautainement, ses yeux prenant une lueur de défis, gonfla ses plumes quelques instants pour lui dire d'une voix d'enfant capricieuse et gâtée.

-Ne me regarde pas comme ça espèce de grosse méchante qui pue, qui sens pas bon! Ou sinon je vais dire à maman tout ce que tu me fais!

Un haussement de sourcil étonné, sarcastique, une main fine s'actionnant à une vitesse incroyable pour des yeux normaux, inexpérimenté à voir les mouvements rapide et précis. Shine venait dans la seconde suivant ces paroles, de prendre à la gorge la petite fille, lui coupant momentanément le souffle. Pour ensuite, dans un geste discret, prendre entre son pouce et son index ce petit menton levé si haut il y a quelques instants. Sentant la peur de l'enfant au travers de sa respiration, comme un serpent peut sentir l'état de sa proie en humant l'air, Shine eut un sourire indulgent devant la bravache dont faisait preuve la mioche. Elle même avait été comme ça il fut un temps. Craignant les coups, mais ayant toujours une dose de courage...ou de stupidité pour se rebeller contre l'autorité. Mais à présent, c'était au tour de cet enfant d'apprendre ce que signifiait le mot supérieur.

Laya Tokugawa était maintenant immobile, tendue, mais ne disant rien, ses yeux ayant perdu leur air de défis pour une attitude plus soumise. Et Shine appréciait cela, la soumission.

-Voyez vous maintenant Mademoiselle, comme les enfants, une fois qu'ils savent à qui ils ont affaire deviennent sage et docile. Il suffit d'un geste, pour que toute rébellion disparaisse.

Puis s'adressant à la gamine dans un murmure glacée.

-Quand à toi Laya, tu devrais savoir qu'il n'y a rien que l'on puisse me faire sans risquer de graves sentences, car je suis au Zénith, et toi dans les catacombes. Qui crois-tu que l'on croira dans le cas, et je te déconseille de le faire, où tu irais prévenir ta mère? Et au pire même si elle te croyait, penses-tu que son rang soit assez élevé, ou qu'elle soit assez bête pour aller se plaindre? Et à qui d'ailleurs? A mes parents, la bonne blague tu sais très bien ce qu'il se passera. Le résultat serait le même. Personne ne ferait rien pour toi. Car comme je te l'ai dit...tu n'es absolument rien dans la pyramide d'autorité qu'est ce monde.

Caressant doucement sa joue d'un rose pâle, où une larme cristalline venait de couler, Shine se releva entièrement, pour poser une main sur la tête de la petiote, qui retenait ses larmes et tentait de garder un air neutre malgré sa tristesse, sa rage et son désespoir. Malheureusement, trop jeune et assez peu expérimentée pour cette exercice, la mince barrage qu'elle avait tenté d'ériger céda, déversant son flot de larmes.

Soupirant à la vue des larmes silencieuses de sa petite cousine, Shine décida de la laisser respirer pour le moment et de s'intéresser plutôt à son autre jouet. La brune au cœur tendre. Esquissant un mouvement de vitesse, la Tokugawa se retrouva aux coté de la jeune femme, un bras passé sur ses épaules, son visage penché sur son oreilles. Appréciant les émotions que laissait transparaitre le corps de sa proie, la surprise, l'appréhension, Shine huma légèrement le cou découvert de sa prochaine victime. Puis alors qu'elle souriait, elle laissa échapper un ses lèvres un murmure que l'on pourrais considérer, si on était un gars, de sensuelle. Mais ce n'était que pour troubler la personne aux cotés de laquelle elle se tenait.

-Hmmm, tu sens vraiment très bon tu sais. Je suis sur que ton petit ami ne sais pas quelle chance il a...

Ayant maintenant une vue plongeante sur tout ce qu'avait la jeune femme, l'Améthyste put ainsi détailler toutes les possessions de l'inconnue...qui ne le resterait peut-être plus longtemps d'ailleurs. Et elle préféra s'attarder sur ses commissions, ses formes féminine ne lui étant d'aucun intérêt. ^^Il y avait plusieurs sacs, tous remplis d'une seule chose...des vêtements. Encore une qui était allée faire du shopping.

- Alors, voyons voir,....aujourd'hui vous êtes allée faire du lèche vitrine comme toute les pauvres petites dindes que l'on trouve en ville à chaque coin de rue?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honjo Masaru
Président de la JAFA.


College : Inconnu.
Years Pro : Inconnu.

MessageSujet: Re: Week-end et Shopping. [Pv: Shine]   Mar 19 Oct - 16:10

Sujet RP clos.
Mamori Anezaki et Shine Tokugawa gagne 20 Points d'Expérience chacune.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noir-et-or.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Week-end et Shopping. [Pv: Shine]   Aujourd'hui à 10:37

Revenir en haut Aller en bas
 
Week-end et Shopping. [Pv: Shine]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le "shopping spree" de Billary! - Un week-end à Port-aux-crimes
» Shopping Trip [Faith]
» c est le week end ...des amoureux ..........................
» Week-end de folie *_* & T_T
» Beau week end ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eyeshield 21. :: Centre de Tokyo - Zone RP. :: Centre de Tokyo - Zone RP. :: Archives-
Sauter vers: